To Green or not to Green ?

Cela fait quelques temps qu’on entend pas mal parler de John Green, auteur américain de Nos Etoiles Contraires, La Face Cachée de Margo … Avec l’adaptation de ces deux romans au cinéma, John Green a intégré le cercle des auteurs pour la jeunesse les plus lus. Déjà bien connu auparavant, il me semble que l’adaptation de ses livres pour le grand écran a intégré son œuvre au Panthéon des livres d’ado phénomènes au côté des Twilight et autres romans fadasses à l’eau de rose raffinée. Mais est-ce finalement une si mauvaise chose ? C’est en relisant il y a peu Qui es-tu Alaska ? que je me suis posé la question. Que Green surfe sur la vague cinéma, j’avoue que cela ne m’enchante guère, mais que cela diffuse bien plus ses livres parmi le public adolescent (américain ou français), me rassure : ils liront enfin de la bonne littérature !

john-green-ftr

To Green …

D’une manière générale, les romans de J. Green ont le don de nous embarquer dans des aventures que nous aurions pu vivre. Le style parfois très personnel de l’auteur (je pense particulièrement à Qui es-tu Alaska ?) a une façon bien particulière de faire passer les émotions. On est constamment sur le fil du rasoir entre le désespoir et le bonheur béat, et c’est ce qui m’avait littéralement bouleversée à la première lecture. En fait, J. Green a réussi à trouver l’équilibre entre deux extrêmes, contrairement à ce que peut parfois (même souvent) nous réserver la littérature de jeunesse. On ne nage pas dans un océan de larmes versées pour un amour perdu, tout comme on ne se perd pas au pays des bisounours. Ma première réaction en lisant Qui es-tu Alaska ? a été : « enfin ! ». Oui, enfin un auteur qui ne nous prend pas pour une bande de midinettes maniaco-dépressives ! Il y a dans ces livres une âme qui dénote de tout le reste, une réalité délirante qui crève la page : on se dit que l’on pourrait être ce garçon en quête de soi, que l’on pourrait un jour voir débarquer Margo dans notre chambre sans que cela ne nous surprenne. Entre roman initiatique et roman d’aventure, l’équilibre de J. Green se joue de nous, et mieux que ça : il nous donne une leçon.

Loin d’être moralisateur, J. Green nous transmet un amour de la vie touchant à chaque fois. Quel que soit l’histoire, il réussit à nous faire poser un nouveau regard sur le monde sans pour autant se la jouer psychologue. C’est un joyeux coup de pied dans le derrière que nous donne l’auteur, mais c’est surtout la promesse d’une bonne relecture … Car oui, on en redemande forcément, et on découvre toujours de nouvelles choses.

CVT_Qui-es-tu-Alaska-_5671paper towns       21888_aj_m_640

… or not to Green ?

Je ne déconseillerai jamais un livre de J. Green à qui que ce soit, mais je ne cautionne pas les films. Pourquoi ? Simplement parce que malheureusement, comme cela arrive bien souvent, on perd l’équilibre que l’on a dans les livres lorsque l’on passe à l’écran. Je n’ai vu que Nos Étoiles Contraires, mon avis n’est pas très objectif et je m’en excuse. Néanmoins malgré la présence de l’auteur sur le plateau de tournage, je trouve que l’histoire perd bien des choses, notamment l’aspect « on parle d’ados qui ont le cancer de façon plutôt détendue » que j’avais apprécié dans le livre. Pour faire plus clair, J. Green insiste moins sur la maladie, disons qu’il en fait quelque chose de normal, qu’il met à bas les clichés bourrés de pitié que l’on nous sert d’habitude et le résultat c’est que son livre est à mille lieues de la niaiserie … Ce que n’est pas le film. Malgré le choix d’acteurs agréable, j’ai été déçue par l’adaptation cinématographique car elle est bel et bien niaise.

NEC

Le mot de la fin …

On ne m’entendra pas dire que Green est un mauvais auteur, jamais. Je trouve même que ses livres s’adressent autant aux ados qu’aux adultes, et nous rappellent de regarder autour de nous, d’apprécier les bons et les mauvais moments. Le mot de la fin ? Lisez ! Ne vous en privez pas, on ne se trompe pas en piochant un de ces livres sur les rayons !

Advertisements

Une réflexion sur “To Green or not to Green ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s