Thiéfaine et la stratégie de l’inespoir

Ou pourquoi je ne me lasserai jamais d’écouter ses albums et d’aller le voir en concert.

Hubert-Félix Thiéfaine est un pilier de la musique française, littéralement. C’est le genre d’artiste que tu aimes ou déteste, et il se trouve que je fais partie de la première catégorie de personnes … Ceux qui adorent ce qu’il fait. Thiéfaine, c’est moins chiant que Johnny et carrément plus poétique que Maitre Gims. C’est de l’or à chaque mot, de la poésie à t’en faire sourire des Rimbaud et des Beaudelaire, de l’écriture digne d’un grand auteur français.

En fait, je considère HFT comme un auteur français, au même titre que les auteurs mentionnés plus haut. Ses textes sont à la fois poétiques, imagés, bourrés d’intertextualités, le tout dans une sorte de simplicité onirique. Vous voyez le truc ? Non ? Jugez par vous-même alors !

Si partir c’est mourir un peu
J’ai passé ma vie à… partir
Je rêve tellement d’avoir été
Que je vais finir par tomber …

extrait de Petit matin 4.10 heure d’été

C’est pas beau ça ? Alors dites-vous que Thiéfaine est un peu comme un grand millésime bourguignon (puisque le seul vrai bon vin vient de Bourgogne), plus il vieillit et meilleur il est. Comme de nombreux artistes, son style a évolué au cours de sa (longue) carrière, mais à la différence de beaucoup, il va en s’améliorant. Malgré cela, chacun de ses albums contient des perles qui ne vieillissent pas.

 Si les hommes viennent de Mars et les femmes de Pigalle
T’as trouvé la plus dingue des espèces infernales.

extrait de Ta Vamp Orchidoclaste

THIEFAINE_strategie_04_yann_orhan(c) Yann Orhan

VIXI TOUR XVII

Et pourtant … En assistant à son concert vendredi, j’ai été sciée. Un set bien dosé entre nouveautés et classiques, des lumières à couper le souffle, des musiciens toujours aussi doués et géniaux et Thiéfaine toujours aussi grand, qui tient toujours autant la route.

12274195_1195836623779264_7703958111278544539_n

Le meilleur avec les concerts d’HFT (du moins pour ceux que j’ai vus), c’est qu’il reste le même que celui qu’on entend sur le disque. On ne peut pas être complètement déçu. Et là, comble du bonheur, il revisite ses vieux titres avec brio et modernité sans pour autant les massacrer ! Est-ce du à la présence de son fils avec lui sur scène et pendant l’écriture de Stratégie de l’inespoir ? Quoi qu’il en soit, le VIXI TOUR XVII est meilleur que le dernier, et confirme que Thiéfaine sait s’adapter à un monde musical moderne.

Pour le plaisir des oreilles …

Enfin en somme, je vous recommande d’aller faire un tour du côté de sa discographie si vous êtes amateurs de bons textes français. J’aurais voulu vous composer une petite playlist de mes morceaux favoris, mais j’avoue qu’en parcourant les albums, j’ai fini par ajouter une quarantaine de titres … Donc pour éviter de vous matraquer le cerveau, voici une sélection (très très) réduite.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s