Headshot

« Dans la Thaïlande d’aujourd’hui, la corruption fait rage. Tul, un flic intègre, subit le chantage d’un politicien influent et se retrouve accusé d’un crime qu’il n’a pas commis. Désabusé, mû par un puissant désir de vengeance, il est rapidement recruté comme tueur à gages par un groupe mystérieux dont le but est d’éliminer ceux qui se croient au-dessus des lois. Mais lors d’une mission, Tul reçoit une balle dans la tête. À son réveil, après trois mois de coma, il découvre qu’il voit le monde à l’envers, littéralement. Ignorant si son état est purement médical ou la conséquence d’un mauvais karma, Tul commence à se poser des questions sur sa profession. Mais lorsqu’il essaye de démissionner, les rôles s’inversent, et le chasseur devient la proie. C’est alors qu’il rencontre une fille qui va achever de chambouler sa vie ! Tul parviendra-t-il à se racheter de cette violence qui continue à le hanter ? » (Allociné)

Réalisé par Pen-ek Ratanaruang, 2012

Vheadshot posteru pour la première fois au festival du film policier de Beaune en 2012, Headshot m’a marquée. D’abord parce que pour un premier film asiatique, ça a été un gros choc pour moi, mais aussi parce que je l’avais trouvé révolutionnaire du point de vue de la réalisation et du scénario. Avec le recul, je me rends compte que j’étais facilement impressionnable à l’époque. Ce film est très bon mais il est loin d’être parfait. On s’y perd, certes avec plaisir, mais on s’y perd quand même. Bon, le fait qu’il n’existe pas de version française est déjà une barrière à la compréhension de l’histoire, mais la discontinuité narrative qui pourrait être bien dosée est parfois abusive. J’avoue que j’ai dû visionner le film deux fois pour être sûre d’avoir bien tout compris. Néanmoins, le film reste captivant et divertissant, surtout grâce à une ambiance assez indescriptible, où l’est à la fois désorienté, oppressé et pris dans le feu de l’action.

En somme, malgré des défauts de narration, Headshot reste pour moi une bombe cinématographique thaïlandaise, un premier aperçu du cinéma asiatique qui donne envie d’en voir plus. Ça reste un bon film d’action dont Pen-ek Ratanaruang arrive à doser tous les composants plutôt bien, et dont les acteurs sont loin d’être médiocres. Si vous tombez dessus, n’hésitez pas à le regarder !

headshot caption

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s