Ronde de Nuit

N’ayant encore jamais lu un roman de Pratchett, ma super libraire m’a conseillé Ronde de Nuit. Grosse surprise pour moi qui pensais en avoir assez vu de la fantasy pour ne plus m’étonner devant un roman du genre (oui j’étais blasée de la fantasy, ça arrive).

pratchett ronde de nuit

Pour résumer, le commissaire Vimaire se retrouve envoyé dans son propre passé, lorsqu’il n’était qu’un bleu de la Garde de Nuit. Il doit composer avec des collègues pas très doués et des machinations politiques tout en prenant garde à ne pas modifier les événements qu’il a déjà vécus.

Clairement, Ronde de Nuit c’est un peu un dépucelage des Annales du Disque-Monde (je suis terriblement désolée pour cette succession de mots beaucoup trop suggestive). L’histoire a pour avantage de nous embarquer aux débuts de la vie professionnelle de Vimaire, ce qui permet de se familiariser avec l’univers et le personnage à la fois. De toutes façons, dans les premiers chapitres, on est aussi paumé que le personnage principal, et tout s’éclaircit au fur à mesure. Le vocabulaire et les descriptions très imagées de Pratchett auront vite fait de vous mettre dans le bain et de dresser un décor à l’ambiance médiévale et moderne à la fois. Il est clair que le roman transpire d’une influence moyenâgeuse revisitée à chaque page, mais l’écriture dynamique et efficace de l’auteur donne un bon coup de fouet à tout ça.

discworld

Le Disque-Monde imaginé par Terry Pratchett

Pour citer un autre exemple de fantasy « médiévale », prenons la saga Games Of Thrones : elle a cette touche médiévale hyper agréable et passionnante très bien rendue par l’auteur, mais c’est le genre de bouquin qui a vite fait d’être étouffe-chrétien (oui, comme un bon vieux gâteau de ta grand-mère) à cause d’un manque de dynamisme que l’on ne retrouve pas dans l’adaptation télévisée. Bon, ça n’empêche pas que j’adore le style de G.R.R. Martin, mais je n’ai toujours pas fini l’intégrale 4 après six mois !

Après m’être un peu plus intéressée à Pratchett et son œuvre en général, il se trouve que j’ai découvert que les Annales du Disque-Monde sont en fait des romans de fantasy humoristiques, tournant en dérision des grands classiques du genre tels que Le Seigneur des Anneaux. En tous cas, désolée Tolkien, mais je me suis plus éclatée en lisant Pratchett !

Pour en revenir à nos moutons, je vous conseille grandement d’acquérir ce petit bijou de la fantasy si ce n’est pas déjà fait, et pendant ce temps, je vais aller chercher le reste de la saga…

 A propos de l’auteur …

Sir Terry Pratchett est un écrivain britannique né le 28 avril 1948 et décédé en mars 2015. Il a publié son premier roman en 1971, intitulé Le Peuple du Tapis. Le premier roman de la saga Disque-monde est publié en 1983. Il est anobli par la reine en 2008. Atteint par la maladie d’Alzheimer et diagnostiqué en 2007, il monte en 2008 un documentaire, « vivre avec Alzheimer« , diffusé sur la BBC, qui remporte le BAFTA du meilleur documentaire. Abordant sa maladie avec philosophie, il continue d’écrire et termine le dernier roman du Disque-Monde en 2014 avant de cesser son activité d’auteur.

TerryPratchett

Dans chaque vieux, il y a un jeune qui se demande ce qui s’est passé.
Les Zinzins d’Olive-Oued, Terry Pratchett

Publicités

Une réflexion sur “Ronde de Nuit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s