Miyazaki et les studio Ghibli

Cette année, Hayao Miyazaki fête ses 75 ans, et pour l’occasion j’ai eu envie de vous parler de l’influence qu’a eu son œuvre sur moi depuis que je suis toute petite. Le premier film des studios Ghibli que j’ai vu est Mon Voisin Totoro. Je crois que la cassette doit être usée tellement j’ai pu regarder ce film, rêvant de trouver un jour Totoro et ses amis dans mon jardin, de partir à l’école dans un bus-chat… (J’ai longtemps cherché les noiraudes, ces petites créatures noires toutes mignonnes mais jamais sans succès.) Je garde de ce film un souvenir très bon, nostalgique et avec le recul je me dis qu’il a apporté de la magie dans mes jeux d’enfants.

miyazaki.jpg

Mon Voisin Totoro est sans conteste une très bonne introduction à l’univers de Miyazaki et des studios Ghibli, et c’est en le regardant à nouveau il y a quelques années que j’ai commencé à creuser un peu plus dans la filmographie de Miyazaki. Depuis, je suis allée de surprise en surprise, découvrant des films toujours meilleurs, ayant chacun quelque chose de nouveau et de très touchant. J’ai été marquée par chacun d’entre eux, car ils véhiculent en général un message assez positif, optimiste. Il est vrai que ces films sont pour la plupart plutôt mélancoliques (Porco Rosso ou Le vent se lève, par exemple) mais c’est la palette d’émotions que les créateurs du studio Ghibli arrivent à retranscrire dans leurs œuvres qui en font des perles rares, dont chaque spectateur peut retirer quelque chose.

Je voudrais me concentrer sur cinq films en particulier dans cet article, d’abord parce que je ne peux pas dire un mot sur chacun des films Ghibli que j’ai vus et aussi parce que ces cinq films m’ont touchée plus que les autres. Pour le lien du top sur SensCritique : Top 5 – Studio Ghibli

N°5 – Si tu tends l’oreille

Shizuku est une jeune lycéenne férue de littérature qui écrit des paroles de chansons. Un jour, elle remarque sur les fiches de la bibliothèque que tous les ouvrages empruntés par elle le sont également par un certain Seiji.

Réalisé par Yoshifumi Kondo et diffusé en 1995, c’est bien l’un des seuls films japonais que je préfère regarder en version originale (sous-titrée). J’ai été charmée par une vision du Japon des années 1990, qui change des paysages traditionnels qu’on peut voir dans Totoro par exemple, par un aperçu du quotidien de l’héroïne, ainsi que l’omniprésence de la musique. Ce qui m’a touchée dans cette histoire, c’est le parcours de Shizuku, qui ne sait pas ce qu’elle veut faire plus tard et finit par découvrir sa vocation au contact de Seiji.

Si vous êtes connaisseurs, vous remarquerez que le Royaume des Chats, diffusé en 2002, s’inspire beaucoup de certains personnages animaliers du film.

N°4 – Souvenirs de Marnie

Anna est solitaire et n’a aucune amie. Alors qu’elle part en vacances dans un village proche d’Hokkaïdo, elle rencontre Marnie, une jeune fille étrange…

Réalisé par Hiromasa Yonebayashi en 2015, Souvenirs de Marnie est un long métrage onirique. On est plongés dans un rêve de la première à la dernière minute, et il faut attendre la fin du film avant de pouvoir distinguer la réalité et le rêve. J’ai eu un gros coup de cœur sur ce film qui offre des paysages magnifiques, mais surtout j’ai adoré le personnage d’Anna, même si dans les premières minutes du film ce n’était pas très bien parti … Pourtant Yonebayashi a su distiller un mystère captivant tout au long de son film tout en faisant évoluer son personnage principal. Un très bon récit initiatique qui m’a fait verser quelques larmes (un torrent en réalité).

N°3 – Le Conte de la Princesse Kaguya

Un coupeur de bambou appelé Taketori tombe sur une mystérieuse tige de bambou lumineuse. Il y trouve à l’intérieur un bébé de la taille de son pouce…

Réalisé par Isao Takahata et diffusé en 2014, le Conte de la princesse Kaguya, adapté d’un conte japonais datant du Xe siècle. C’est une perle visuelle, dont le dessin s’inspire des dessins japonais traditionnels, ce qui donne un ensemble très poétique et envoûtant. L’histoire est très touchante, et comme c’est un conte, elle est aussi morale, sans pour autant en être désagréable. Pour l’avoir regardé plusieurs fois, j’ai découvert quelque chose de nouveau à chaque visionnage, c’est un film très riche.

N°2 – La Colline aux coquelicots

Japon, années 60. Entre tradition et modernité, Umi et Shun vont se découvrir et partager une émouvante histoire d’amitié, d’amour et d’espoir.

Réalisé par Goro Miyazaki en 2011, La Colline aux coquelicots fait partie de mes films favoris. C’est une histoire atypique, bouleversante entre deux jeunes gens des années 60 qui découvrent leur amour l’un pour l’autre. Je vais éviter de vous spoiler le film, mais la relation entre Umi et Shun est surprenante et m’a tenue en haleine jusqu’aux dernières secondes du film. En plus de cela, on peut voir le foyer étudiant du lycée, « le quartier latin », renaître sous nos yeux, c’est assez génial. J’ai adoré la façon dont ils ont rendu cette époque où les grandes bâtisses traditionnelles subsistent encore dans un Japon en plein essor.

N°1 – Le Vent se lève

Inspiré par le concepteur d’avions Caproni, Jiro rêve de voler et de dessiner de magnifiques avions. Mais sa mauvaise vue l’empêche de devenir pilote.

Je termine ce petit top 5 avec le dernier film de Hayao Miyazaki diffusé en 2014. C’est selon moi le meilleur de tous, le plus abouti, le plus « adulte ». Cette histoire d’amour est bouleversante et magnifique, on retrouve dans ce long métrage la marque de Miyazaki, sa façon unique de sublimer un récit par l’image. On suit la vie de concepteur d’avion de Jiro, depuis sa jeunesse jusqu’à son plus grand succès. Hommage à Jiro Horikoshi le concepteur des « chasseurs zéro », ce film est sans conteste une merveille cinématographique qui clôt avec brio la carrière de Miyazaki.

Et bien voilà, c’est tout pour cet article sur mes cinq films favoris des studio Ghibli. N’hésitez pas à me faire part des films que vous avez préféré !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s