Le jeu de rôle : une initiation au métier d’écrivain ?

Le jeu de rôle écrit permet de mettre en relation plusieurs joueurs par l’intermédiaire de l’écriture « imaginative », ce qui, selon moi, permet de stimuler l’imagination de chaque joueur en lui imposant la ou les contraintes qui se présentent à eux lorsque leur partenaire répond. Il s’agit finalement d’une écriture à plusieurs mains et selon plusieurs points de vue. Les rôlistes sont en quelques sortes les auteurs d’une histoire plutôt conséquente, où se multiplient les points de vues, les personnages et les styles d’écriture. C’est en cela que le jeu de rôle écrit serait une initiation au métier d’écrivain.

Première approche du travail d’écrivain

Le jeu de rôle écrit est avantageux sous de nombreux points pour améliorer son écriture. D’abord par rapport à la construction pure de la langue (orthographe, grammaire) car on peut apprendre au contact des autres. Je répète ici une anecdote que j’ai déjà raconté plusieurs fois : j’ai commencé le rp en troisième, et ma toute première fiche de présentation a été refusée, à cause de la grammaire, de la conjugaison mais aussi parce que j’avais voulu en faire trop. Cela m’a foutu une grosse claque et c’est à partir de ce moment-là que j’ai travaillé réellement ma façon d’écrire. Alors c’est sûr que ça peut vexer quand on nous dit que notre écriture est difficile à comprendre mais ça doit nous pousser à faire mieux.

tumblr_static_81kiply24twco4wssskgcsccs

Jouer sur un forum RPG, c’est aussi et surtout incarner un personnage. Vous avez plusieurs options pour construire votre personnage : incarner un PV (poste vacant) créé par le staff du forum, incarner un scénario d’un autre membre ou bien créer de toutes pièces votre personnage. Ce qui est intéressant dans chaque cas, c’est le fait de devoir s’adapter à des contraintes plus ou moins fortes tout en s’adaptant au contexte du forum. Ça peut paraitre compliqué dit comme ça, mais une fois que vous vous y mettez, vous vous rendrez compte que les contraintes nous aident à créer. Pensez aux écrivains de l’OULIPO !

En incarnant un personnage, j’ai aussi appris à être cohérente dans son évolution, son caractère, ses réactions face aux autres. Car les membres du forum avec qui vous allez jouer vont avoir une vision extérieure de votre personnage et vous verrez alors tout de suite si ce que vous avez écrit est cohérent ou non et surtout compréhensible. Le contact avec d’autres membres par le biais du jeu de rôle permet de comprendre la construction des interactions entre personnages : intégrer son personnage dans le dialogue et coordonner les interactions des deux côtés. Ecrire à plusieurs, c’est selon moi un baptême du feu qui forge à la fois votre esprit et votre style. C’est en interagissant avec d’autres membres que vous découvrirez différentes manières de conduire un récit que ce soit en termes de points de vue, de construction du texte et de style en général. C’est à partir de là que vous pourrez commencer à prendre des habitudes d’écriture, vous améliorer dans tel ou tel aspect mais aussi vous amuser à briser les règles que vous avez vous-même construites. Dans tous les cas, le principal est de se plaire sur le forum où vous jouez et dans les roleplay que vous écrivez avec d’autres membres.

Startup Stock Photos© Pexels.com

Se lancer dans l’écriture seul ?

S’il y a une chose que j’ai appris en faisant du jeu de rôle écrit sur forum, c’est que même si j’ai une tonne d’idée d’histoires à écrire, ce n’est que celles que j’ai écrit à plusieurs qui ont abouti. Je pense que se lancer seul(e) dans l’écriture demande une certaine maturité, une certaine discipline et que malgré tout le jeu de rôle constitue une bonne introduction au métier d’écrivain. Cela permet d’avoir un aperçu sur différents aspects important : construction de la langue, des personnages, interactions avec les autres, éviter les incohérences et se forger son propre style. Je vois beaucoup de rôlistes écrire sur d’autres plateformes à titre personnel telles que Wattpad ou bien Fyctia. C’est une manière de continuer un « apprentissage » débuté avec le jeu de rôle mais aussi de se faire connaître.

Quelle que soit la plateforme utilisée (forum, Facebook, Skype, Mail…) le jeu de rôle est un excellent moyen d’ouvrir son esprit à l’exercice intense et enrichissant qu’elle l’écriture (à plusieurs mains ou non), ainsi que sur des nouvelles manières d’écrire.

tumblr_o3h3u8798Q1sn3up1o1_500

Publicités

10 réflexions sur “Le jeu de rôle : une initiation au métier d’écrivain ?

  1. Valérie Roux dit :

    Intéressant et passionnant, pourtant j’y met un « mais » pour moi-même!
    J’écris en fonction de ce que je ressens et cela tourne autour de mes ressentis du jour.
    J’adorerai seulement je ne raconte pas des histoires, mais mon histoire et ma philosophie de vie. Ce qui du coup! Me laisse penser malgré mon grand besoin d’améliorer grammaire, orthographe et accords multiples que j’aurai bien du mal à intégrer ce petit jeu qui semble fort sympathique et par logique évident pour évoluer.
    Mais…Mais je suis ouverte à la discussion pour une compréhension qui m’échappe à l’instant même! 😉

    Aimé par 1 personne

    • shadowscriptorem dit :

      Merci de votre commentaire !
      C’est vrai que cet article est orienté sur la narration d’histoires étant donné qu’il découle directement de ma passion du jeu de rôle où il s’agit de créer un histoire autour d’un personnage.
      Le jeu de rôle écrit tel que je le joue se fait sur forum, via joueurs interposés. Je vous conseille cet article si vous voulez en savoir plus : http://www.infinite-rpg.fr/initiation-rpg-jeu-de-role-ecrit/
      Après il n’est pas si difficile que cela de se lancer dans le jeu de rôle, surtout que la communauté des rôlistes est très accueillante et souvent prête à aider son prochain.

      Aimé par 1 personne

  2. Valérie Roux dit :

    Bonjour jeune fille

    Je suis allée sur le lien pour en savoir plus et me confirme que ce n’est pas pour moi!
    Je ne fais aucun jeu, mais dans votre article il me semble trouver quelque chose de très intéressant sans passer par des jeux mais bien uniquement par des jeux de rôle.
    Le but pour moi n’est pas de passer le temps mais d’évoluer, progresser dans l’écriture certes! Mais aussi à la compréhension de ma propre vie, du monde des humains, à la psychologie.
    Par ailleurs j’ai fait une croix définitive de Facebook pour des raisons que chacun comprendra en tant voulu (mais ça c’est une autre histoire et c’est ma vision des choses).

    L’histoire du jeu de rôle est un moyen évolutif et peu importe comment il est appliqué, il donne des réponses. Je vais approfondir le sujet, à savoir comment l’appliquer dans ma progression.
    En tout cas merci d’avoir éveiller ma curiosité mademoiselle 😉

    Très bonne continuation

    Valérie Roux

    Aimé par 1 personne

  3. moodytryme (Infinite RPG) dit :

    Bon complément à ton article sur le blog des Infiniters (« La portée éducative du jeu de rôle textuel » pour les curieux ;)) !
    D’ailleurs tu cites les auteurs de l’Oulip : on s’est justement interrogé avec Mademoiselle Cordelia sur la question « Est-ce que le jeu de rôle écrit est une forme de cadavre exquis ». Personnellement je pense que ça dépend, si les rôlistes textuels jouent en effet comme les surréalistes, de manière spontanée sans rien prévoir.

    Sinon, je pense aussi que le RPG textuel éveille des talents d’écrivain, mais je garde un certain recul de plus en plus en côtoyant des rôlistes qui eux ne conçoivent pas le jeu de rôle sur forum comme de la littérature. Jeu de rôle textuel : jeu ou écriture ? Les deux ? L’objet d’un futur débat Infiniters ? :p

    J'aime

  4. Takana Lakan dit :

    Merci pour cet article intéressant sur les relations entre la pratique du jeu de rôle et le métier d’écrivain. C’est vrai, pratiquer le JDR incite à lire davantage, mais aussi à écrire. Les JDR stimulent la créativité et l’imagination. Donc, il n’y a pas de doute, le JDR donne à l’écrivain en herbe des compétences très utiles !

    J'aime

    • shadowscriptorem dit :

      Je suis tout à fait d’accord avec ce que tu dis. Les JDR incitent aussi à lire de façon plus attentive et à savoir chercher des éléments déclencheurs, importants pour pouvoir en suite réagir de façon appropriée.
      Merci pour ton commentaire 🙂

      J'aime

  5. patatedestenebres dit :

    Je fais du jeu de rôles sur table depuis quelques décades, et je suis toujours étonné quand je parle avec des écrivains et écrivaines, de voir combien ils ont du mal à créer un univers vivant et dynamique, alors que pour un maître du jeu habitué à élaborer presque exclusivement cet aspect, tout se goupille logiquement, même dans un univers exotique. Bon après, le métier d’écrivain s’apprend et se combine avec du talent, parce évidemment, avec un joli univers bien réglé et logique ne vient pas l’histoire et le rythme! Mais malgré tout, le maître du jeu pars avec un petit avantage, sur le long cheminement livresque.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s