Terry Pratchett

Il y a des dizaines d’auteurs que j’aimerais rencontrer, avec qui je voudrais avoir la chance d’échanger au moins une fois. Terry Pratchett est de loin l’auteur que j’aurais le plus voulu rencontrer. Hélas, ce ponte de la fantasy nous a quitté en mars 2015, atteint de la maladie d’Alzheimer.

Si j’ai envie de vous parler de cet auteur aujourd’hui, c’est parce que son œuvre compte énormément pour moi. C’est la première saga depuis Harry Potter qui me passionne autant. Mais c’est récemment que je me suis intéressée à l’auteur lui-même et j’ai découvert un personnage atypique et humble dont j’aimerais vous raconter quelques moments importants de la vie.

https://www.2tout2rien.fr/wp-content/uploads/2015/03/terry-pratchett-2.jpg

« Dans chaque vieux, il y a un jeune qui se demande ce qui s’est passé. »

The Hades Business

Terry Pratchett est né en 1948, en Angleterre. C’est alors qu’il n’avait que treize ans qu’il est publié pour la première fois. La nouvelle intitulée The Hades Business (l’Affaire d’Hadès, en français), est publiée par John Carnell dans sa revue Science Fantasy Magazine en 1963.

Dans le recueil de nouvelles A Blink on The Screen (Fond d’Ecran), publié en 2012, Terry Pratchett revient sur cette première publication de façon très touchante.

« Si je me colle un doigt dans chaque oreille et me mets à chanter ‘lalalala’ à tue-tête, je ne vous entendrai peut-être pas lire cette histoire. »

Il explique comment l’élève discret qu’il était a pu briller pour la première fois grâce à son talent en étant publié dans le journal de l’école. Il y raconte aussi comment, avec un peu de culot, il a réussi à faire publier sa nouvelle dans un grand magazine SF et fantasy d’Angleterre, et ainsi gagner les 14 livres sterling qui lui ont permis d’acheter sa première machine à écrire.

« Allez-y, lisez. Je ne vous entends pas ! Lalalalala ! »

Dans ce recueil de nouvelles, on découvre un auteur plus qu’humble mais surtout touchant dans le regard critique et amusé qu’il porte sur son œuvre.

https://i0.wp.com/nerdreactor.com/wp-content/uploads/2015/03/TerryPratchett0.jpg

The Colour of Magic

En 1965, Terry Pratchet quitte le lycée à 17 ans pour travailler dans un journal, The Bucks Free Press. C’est grâce à ce travail qu’il recontre un éditeur, Peter Bander van Buren, qui décide avec son associé de publier en 1971 Le Peuple du Tapis, une nouvelle de Pratchett, alors que ce dernier n’a que 23 ans.

La Huitième Couleur, premier roman des Annales du Disque-Monde est publié en 1983, mais ce n’est qu’en 1987 que Pratchett peut commencer à vivre de ses livres. Il en est alors au quatrième tome de sa saga qui fait déjà fureur en Angleterre. En 1998, il reçoit un prix de la Queen’s Birthday Honours List. Il croit à un canular mais finit par accepter le prix.

AT LAST, SIR TERRY …

Lorsqu’en 2007, Terry Pratchett est diagnostiqué d’une forme rare d’Alzheimer, il décide de commencer une campagne de sensibilisation à cette maladie. D’un autre côté, il poursuit son travail d’auteur et donne des millions de dollars à la recherche sur Alzheimer.

https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/originals/4d/07/83/4d07831140e2ff0beced286915c484ba.jpgEn 2009, il est anobli par la Reine Elizabeth, et là, je cite sa biographie : « bien qu’il soutînt que le plus grand service qu’il ait rendu à la littérature a été d’éviter d’en écrire. »

En 2010, dans un texte intitulé Shaking Hands with Death, diffusé sur la BBC1, l’auteur parle de son combat contre la maladie, ainsi que de ses démarches pour plaider en faveur d’une réforme de la loi anglaise sur le suicide assisté. Par la suite, Terry Pratchett a réalisé un documentaire récompensé d’un BAFTA et d’un Emmy, Choosing to Die, où il accompagne un homme qui a choisi le suicide assisté en Suisse.

Terry Pratchett continuera d’écrire des romans jusqu’à la fin, pour les Annales du Disque-Monde, mais aussi avec d’autres auteurs tels que Stephen Baxter. Enfin, en mars 2015, il meurt, entouré par sa famille dans sa maison.

La Mort est un personnage important de l’œuvre de Terry Pratchett, qu’il dépeint avec humour. C’est donc par sa voix que ses proches ont annoncé au monde entier la triste nouvelle.

Un créateur de joie

La raison pour laquelle je voulais vous parler de cet auteur, c’est qu’il est un créateur de joie, littéralement. Ses bouquins sont ingénieux, plein d’humour et portent un regard critique sur notre société différent. Quand j’ai lu pour la première fois la biographie de Pratchett, j’ai été impressionnée par son parcours, mais aussi par l’humilité dont il semblait faire preuve. C’est un personnage de la littérature qui ne s’est jamais présenté en tant que tel.

Alors voilà, c’était un article pas du tout objectif sur un des auteurs qui m’inspire le plus ! J’espère que ça vous a plu, je compte bien vous parler d’autres gens cools comme Terry Pratchett. Et vous, quel auteur vous a inspiré ?

https://i2.wp.com/www.radiolaser.fr/photo/art/grande/11010489-18246451.jpg

Biographie librement adaptée et traduite à partir de celle disponible sur le site internet de Terry Pratchett.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s