A la découverte de la Villa Perrusson

On néglige souvent les curiosités qui se cachent juste sous notre nez. C’est le cas de la villa Pérusson qui se situe à une dizaine de kilomètres de chez moi et dont j’ignorais totalement l’existence alors que je passais devant régulièrement. Pour ce premier article de l’été, je vous propose de découvrir cette villa insolite qui se cache à Ecuisses.

P1020676.JPG

La villa Perrusson c’est un exemple opulent de l’architecture de la période industrielle, construite à partir des années 1860, pensée pour être à la fois une maison patronale et un édifice-vitrine de la production des Perrusson. Si le corps de logis principal est plus modeste, la partie de droite, construite pour le fils Perrusson, est bien plus opulente et sa façade côté Est est une véritable vitrine pour la famille, puisque c’est là que le train passe et ralentit pour s’arrêter à la gare toute proche, laissant le loisir aux passagers d’admirer les éléments les plus chers de la production de l’usine Perrusson.

Aujourd’hui, la villa est un bel exemple des stratégies commerciales de la famille, entre une architecture efficace et des ornements d’une grande finesse, tous réalisés en céramique. Si l’extérieur est la seule partie visible pour l’instant, la visite n’en reste pas moins complète, retracant l’histoire de la famille, l’évolution de l’usine adjaçente, le tout replaçant l’ensemble au coeur de la vallée de la céramique bourguignonne.

L’histoire de la famille Perrusson est assez typique des empires familiaux fondés au XIXe siècle, sous l’impulsion de la révolution industrielle, de la mécanisation et de l’essor du transport en péniche. L’épopée commence en 1860 quand le père Perrusson se lance dans la production de céramique architecturale, et au fil des ans, l’entreprise locale, portée par le canal tout près et des carrières d’argile d’une grande qualité, finira par accueillir jusqu’à 750 ouvriers. Elle connaitra un réel déclin au XXe, tout comme nombre d’entreprises dépendantes de gisements d’argile, de charbon, de fer …

L’entreprise des Perrusson fait écho à celle des Schneider au Creusot, non loin d’ici. C’est toute une petite ville qui se crée, entre logements, usine et cafés, le tout surplombé par cette villa opulente.

Pour une passionnée du XIXe comme moi, cette villa est un bijou, que j’ai plaisir à vous faire découvrir et j’avoue que j’ai déjà envie de la visiter à nouveau !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s